Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dialogue à la Gare

Publié le par Kévin

Dialogue en 71 vers.

Inspiré de ce tableau:

DELVAUX

Sur l'idée du jeu d'écriture de miletune.


Présentation rapide:

Pièce en deux actes. Premier acte de trois scènes, deuxième acte de deux scènes. Les couleurs indiquent qui parle: en rose c'est la jeune femme, en vert c'est la gare Saint-François, en gris c'est la Lune, et en bleu c'est le jeune homme.

 


Le dialogue se passe du samedi 24 décembre au dimanche 25 décembre:


ACTE I

Scène 1:

PERSONNAGES:

 La gare Saint-François, une jeune femme. La jeune femme a de longs cheveux blonds et ondulés, elle est habillée d'un haut léger en tissus blanc et d'un pantalon noir.

 

La Gare Saint-François encore un peu éclairée par le soleil reste assez sombre.

"- Voilà donc à quoi ressemble, le quai d'une gare?

Pensa la jeune femme, n'en ayant jamais vu.

- Et bien voilà une bien belle jeune femme

Qui s'égare, pensa la Gare, quel triste visu...


- Comment te portes-tu, belle Gare Saint-François?

- Tu me parles, jeune femme? Cela fait si longtemps

Que personne ne m'avait dit quoi que ce soit...

Je transporte mes trains, alors j'en suis content.


- Et cela te suffit? Ne cherches-tu rien d'autre?

- Je n'ai que mes trains parfois perdus à chercher.

- N'es-tu pas las de ton quotidien, tout tracé?


- Pourquoi voudrai-je donc de quelque chose d'autre?

Comme, mes rames, mon quotidien doit être tracé

Pour que le monde le suive, sans trop s'égarer


Scène 2:

PERSONNAGES:

Les mêmes.

- Que fais-tu ici jeune femme à t'égarer?

- Je ne m'égare pas, j'attends que quelqu'un vienne.

- Et qui attends-tu qui doit venir? Je le connais?

Que ressens-tu pour lui? Et est-ce que tu l'aimes?


- Pourquoi penses-tu que celui que j'attends

Est un homme, je peux aussi attendre une amie.

- Pour une amie te mettrais-tu aussi jolie?

Alors, il dois arriver dans combien de temps?

  

- Il arrive demain à une heure vingt-six

- Alors que fais-tu ici? Il n'arrive que

Dans sept!... sept heures!... Vas-tu rester attendre ici?


- Je vais rester ici, aujourd'hui et cette nuit

- Est-ce fou ou courageux... Ou bien amoureux...?

Sûrement un p'tit mélange de tout ceci.


Scène 3:

PERSONNAGES:

Les mêmes.

- Gare à toi, l'attente peut mener à la tristesse...

- Non, gare à toi si le train arrive en retard!

- Es-tu sûre d'y voir celui qui t'intéresse?

Ou marches-tu seulement avec cet espoir?


- L'espoir me fait marcher et attendre sur ton quai

Comme l'espoir fait rouler tes trains jour et nuit.

Et sans espoir l'amour se trouverait tronqué

D'une partie sans laquelle il serait d'ennui.


- Et comment s'appelle celui celui pour qui tu es

Éperdument en train d'attendre sur le quai? 

- Il se nomme par hasard comme toi: "François"


- Voilà un prénom qui inspire sympathie,

- Dis-tu cela car il s'appelle comme toi?

- Non... mais admet que c'est un prénom très joli...


Le bleu du ciel s'assombrit, la Lune entre dans la discussion.


ACTE II

Scène 1:

PERSONNAGES:

Les mêmes, la Lune. La Lune est particulièrement blanche cette nuit ce qui rend jalouse la Gare qui est devenue encore plus sombre à cause de la nuit.

- C'est une heure tardive pour être bavard

C'est rare de voir encore quelqu'un si tard

Avec la bonne vieille gare Saint-François

Tu n'importunes pas la jeune femme au moins?...


- Elle attend un train qui ne devrait plus tarder

- N'as-tu pas froid, Lune, ni toi gare Saint-François?

- Si, nous avons froid... - Mais nous somme habitués...

- A passer la nuit entière... -Même par très grands froids...


- Tu peux aller te réchauffer dans le café

Juste en face, dis que tu viens de "l'ami François",

Nous te préviendrons quand le train arrivera


- Non, je préfère l'attendre ici et rester

 - Le train arrive vous y irez tout les deux,

- Tu nous raconteras? - Seulement si tu veux.


Scène 2:

PERSONNAGES:

Les mêmes, jeune homme. 

- Te voilà enfin François, enfin te voilà!

- Mais je viens d'arriver et le train est à l'heure...

- Allez viens, il y a un café juste là...

Je crois que je suis venu un peu avant l'heure.


 

- Tu as passé la nuit à m'attendre, sur le quai,

N'est-ce pas? Tu as du avoir tellement froid...

Je t'ai pris une veste pour te réchauffer...

Rouge, c'est ta couleur préférée n'est-ce pas?

 

- Crétin, tu n'as pas changé, tu n'en a pas pris

Pour toi, "n'est-ce pas?". Joyeux noël mon crétin.

- Merci chérie, joyeux noël à toi aussi.


- C'est étrange j'ai l'impression d'être observé...

- Je t'expliquerai ça un jour, viens, allons boire...

- Attends... j'ai apporté mon appareil pour te photographier...

De dos? Comme tu veux... Tu es très jolie comme ça aussi...

Commenter cet article
M
<br /> Bravo, c'est une vrai réussite. j'ai lu avec plaisir jusqu'au boutK. Tu vois qu'il t'a inspiré ce thème<br />
Répondre
K
<br /> <br /> Ce tableau m'a rapidement inspiré l'histoire globale, après la mise en forme fut la chose la plus difficile...<br /> <br /> <br /> Merci de ton commentaire, j'y ait passé tellement de temps à peaufiner ce texte <br /> <br /> <br /> <br />